La ville analogique

Guillaume Éthier

L’avènement de l’univers numérique a mis à mal notre rapport à la ville tangible, que nous avons désertée au profit d’une hyperconnectivité qui n’est pas sans conséquences sur l’espace public en tant que lieu de sociabilité.

La dépersonnalisation des relations interpersonnelles et le transfert des décisions humaines à des machines menacent, à terme, la part d’humanité qui nous relie les un·e·s aux autres. Loin d’y voir une fatalité, l’auteur de cet essai défend l’idée selon laquelle la migration quasi intégrale de notre vie collective vers l’internet serait au contraire une invitation à réinvestir la ville en chair et en os afin de faire contrepoids à nos existences désincarnées.


Éditeur : Atelier 10

Date de parution : 9 juin 2022

91 pages


Post à l'affiche
Posts récents
Archives
Recherche par Tags
Suivez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon