La Nouvelle Physique de l'Univers

Dernière mise à jour : mai 12


La cosmologie nous a depuis longtemps habitués à cette vision stupéfiante d’un Univers initié par un fabuleux Big Bang et peuplé de naines blanches, de géantes rouges et de trous noirs. Élaborée ces dernières années, la nouvelle science de l’Univers n’est pas moins décoiffante, avec ses théories surprenantes et ses paradoxes irrésolus.


Roger Penrose, l’un des plus grands spécialistes mondiaux de cosmologie, nous parle dans ce livre de « mode », de « croyance » et d’« imaginaire », autant de termes a priori étrangers à la recherche scientifique. Or la théorie des cordes est bien une mode, les interprétations de la physique quantique se répartissent en véritables chapelles, et une théorie comme celle de l’inflation cosmique ne déparerait pas un roman de science-fiction. Sans doute est-ce le lot d’une science où l’effort théorique dépasse de très loin les résultats expérimentaux ; l’imagination y prolifère sans partage, jusqu’à ce que l’expérience vienne trier le bon grain de l’ivraie. En attendant, Penrose offre ici un remarquable état des lieux d’une science en perpétuel changement.


À propos de l'auteur :


Roger Penrose, né le 8 août 1931 à Colchester, est un mathématicien, cosmologiste et philosophe des sciences britannique.


Il enseigne les mathématiques au Birkbeck College de Londres où il élabore la théorie décrivant l'effondrement des étoiles sur elles-mêmes, entre 1964 et 1973, et où il rencontre le célèbre physicien Stephen Hawking. Ils travaillent alors à une théorie de l'origine de l'univers, Penrose apportant sa contribution mathématique à la théorie de la relativité générale appliquée à la cosmologie et à l'étude des trous noirs. Il est actuellement professeur émérite à l'université d'Oxford.


En 1974, il publie un article où il présente ses premiers pavages non périodiques : les pavages de Penrose. On lui doit quelques objets impossibles, tels le triangle de Penrose.


Conjointement avec Andrea M. Ghez et Reinhard Genzel, il est lauréat du prix Nobel de physique 2020.


Éditeur : Odile Jacob - Sciences

Date de parution : avril 2018

576 Pages

Post à l'affiche
Posts récents
Archives
Recherche par Tags
Suivez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon