La dislocation, architecture et philosophie

La dislocation. Architecture et philosophie

La dislocation est l'événement qui affecte l'espace contemporain. Mais on peut dire tout aussi bien que cet événement était contenu de manière immémoriale dans l'espace lui-même qui est, par définition, une puissance d'écartement et de dispersion. Les mythologies du lieu, les représentations du monde empêchaient toutefois cet événement d'éclater au grand jour. Cette survenue de la dislocation n'a rien, en soi, de catastrophique. Elle signifie simplement que les espaces désormais flottent librement, détachés, insuperposables à quelque image du monde que ce soit, désamarrés de tout système cosmique, de toute croix orientante. Ni lieux, ni non-lieux, des espaces - des esplaces - naissent et meurent au travers de processus complexes : construction, architectures, devenirs qui emportent la citadinité, gestes et attitudes d'habitants et de passagers. La description de ces espaces relève donc à la fois d'une poétique de l'architecture et d'une reprise de la question concernant le sens de l'habitation du monde.

À propos de l'auteur

Philosophe, Professeur à l'université Paul Verlaine de Metz

Professeur de philosophie, spécialiste de philosophie contemporaine, rédacteur de la revue de philosophie et de sciences humaines "Le Portique", membre du Laboratoire lorrain de sciences sociales et du réseau international PhilAU.

Éditeur : Verdier poche

Date de publication : mai 2018

325 Pages

Post à l'affiche
Posts récents
Archives
Recherche par Tags
Suivez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon

© 2017 par Gilles Y. Prince | Consultant

1930, rue Beckett, Sherbrooke QC   J1J 1C8