© 2017 par Gilles Y. Prince | Consultant

1930, rue Beckett, Sherbrooke QC   J1J 1C8

Les lois fondamentales de la stupidité humaine

25.06.2017

Comment évaluer l'impact de la stupidité humaine sur nos destins personnels et sur l'ensemble de la société ? Vaste question à laquelle l'historien Carlo Maria Cipolla décida en 1976 de répondre par un bref essai au ton éminemment scientifique.

 

Au ton et seulement au ton : car derrière la rhétorique académique se cache un texte désopilant, qui ressortit au genre « pseudo-scientifique », comme en son temps le célèbre Cantatrix Sopranica de Georges Perec, ou aujourd'hui les très sérieuses recherches de Jean-Baptiste Botul.

 

Diffusé en 1976 aux États-Unis sous la forme d'une édition limitée et numérotée, Les lois fondamentales de la stupidité humaine a été publié en italien en 1988 (dans un recueil générique intitulé Allegro ma non troppo), et pour la première fois dans sa langue originale, l'anglais, à l'automne 2011.

 

Carlo M. Cipolla (1922-2000), spécialiste de l’histoire économique de renommée mondiale, fut professeur  l’université de Berkeley et  à l’École normale supérieure de Pise. Auteur de nombreux ouvrages, dont Le poivre, le vin (et la laine) comme facteurs dynamiques du développement économique et social de l’histoire, publié également aux Presses universitaires de France.

 

Éditeur : Puf

Langue : Français

72 Pages

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Post à l'affiche

Culture numérique

24.12.2019

1/10
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Recherche par Tags
Please reload

Suivez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon