Suggestions

24/12/2019

Une réflexion autour des mondes numériques à travers leur histoire, leur géographie, leur économie et leur politique, des débuts d'Internet aux enjeux de l'intelligence artificielle. Avec des études de cas portant sur des exemples concrets tels que le laboratoire de Doug Engelbart à Stanford, le système de régulation de Wikipédia ou encore les avis des sites marchands.

L'entrée du numérique dans nos sociétés est souvent comparée aux grandes ruptures technologiques des révolutions industrielles.

En réalité, c'est avec l'invention de l'imprimerie que la comparaison s’impose, car la révolu­tion digitale est avant tout d’ordre cognitif. Elle est venue insérer des connaissances et des informations dans tous les aspects de nos vies. Jusqu’aux machi...

23/12/2019

John Dewey (1859-1952) est un des piliers du «pragmatisme». Au centre de cette tradition, il y a l'enquête, c'est-à-dire la conviction qu'aucune question n'est a priori étrangère à la discussion et à la justification rationnelle. Dewey a porté cette notion d'enquête le plus loin : à ses yeux, il n'y a pas de différence essentielle entre les questions que posent les choix éthiques, moraux ou esthétiques et celles qui ont une signification et une portée plus directement cognitives. Aussi aborde-t-il les questions morales et esthétiques dans un esprit d'expérimentation - ce qui tranche considérablement avec la manière dont la philosophie les aborde d'ordinaire, privilégiant soit la subjectivité et la vie morale, soit les conditions sociales et...

14/01/2019

Le réchauffement de la planète est peut-être l'exemple le plus spectaculaire de ce que Timothy Morton appelle les « hyperobjets », ces entités aux dimensions temporelles et spatiales tellement vastes qu'elles mettent en déroute les idées traditionnelles, notamment sur ce qu'est une chose. Dans ce livre, Morton explique ce que sont les hyperobjets et quel est leur impact sur notre façon de penser, de coexister avec les autres hommes et avec les non-humains, et sur notre expérience de la politique, de l'éthique et de l'art. En affirmant qu'il nous faut réinventer notre façon de réfléchir pour simplement commencer à appréhender le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, Hyperobjets - philosophie et écologie après la fin du monde franchit un...

27/12/2018

Leïla  CUKIERMAN, Gerty DAMBURY et Françoise VERGES

​À l'initiative du collectif « Décoloniser les arts », Leila Cukierman, Gerty Dambury et Françoise Vergès analysent, avec quinze artistes, la colonialité à l'œuvre dans le monde des arts et de la culture en France et proposent des pistes pour une décolonisation des formations, des institutions et des contenus.

Décolonisons les arts !, vaste et passionnant objectif, est abordé à partir de pratiques et de textes critiques qui étudient l'absence de formes de narrations prenant à rebours le récit national.

L'ouvrage est une invitation à ouvrir le regard et à prêter l'oreille à la transversalité des récits, un appel à se rassembler pour transformer le champ culturel et artistique où la décolonisat...

30/10/2018

La traduction française du Dictionnaire de réalité tactique de Konrad Becker, chercheur en hypermédias, artiste et hacktiviste viennois ayant défini le concept d'intelligence culturelle, préfigurant WikiLeaks, constitue un événement. Ce « manuel de survie cognitive » prend la forme d'un lexique présentant quelques-uns des termes clés des sciences cognitives, technologiques et communicationnelles, afin de mieux appréhender les processus de contrôle de l'information au sein des sociétés contemporaines.

Konrad Becker dirige le World-Information Institute, un organisme d'étude de la société de l'information créé en 2000. Au travers de nombreuses expositions, conférences et publications, l'Institut est devenu une plateforme d'intelligence culture...

08/06/2018

Pierre Lévy nous invite dans ce livre à ne plus penser en termes d'impact des techniques sur la société, mais de projet. Les nouveaux moyens de communication permettent aux groupes humains de mettre en commun leurs imaginations et leurs savoirs. Forme sociale inédite, le collectif intelligent peut inventer une " démocratie en temps réel "

La magie des mondes virtuels est désormais à la portée du grand public: le nombre d'utilisateurs des réseaux mondiaux de communication informatisé augmente de 10% par mois. Le réseau Interne et le multimédia interactif annoncent une mutation dans les modes de communication et l'accès au savoir. Il émerge un nouveau milieu de communication, de pensée et de travail pour les sociétés humaines : le cyberespace....

La médiation culturelle s’impose comme le modèle d’action privilégié au Québec depuis une décennie. Permettant de jeter des ponts entre l’art, la culture et la société, elle favorise la participation culturelle, mais aussi la culture de la participation. Les milieux institutionnels l’adoptent afin d’étendre leur audience, alors que les milieux socioartistiques s’en servent pour mieux œuvrer au renforcement de la citoyenneté. Dans notre société du spectacle et des identités, la médiation culturelle peut soutenir la mise en commun des références culturelles et l’invention de nouvelles solidarités : elle établit une relation de qualité entre les publics et les œuvres légitimes et développe les moyens de l’épanouissement légitime des population...

Please reload

© 2017 par Gilles Y. Prince | Consultant

1930, rue Beckett, Sherbrooke QC   J1J 1C8